Comment régler un piège photographique ?

Vous avez envie de surveiller vos locaux, votre entrepôt ou même votre chantier de construction. Vous avez envie de chasser, d’en savoir plus sur les animaux qui vous fascinent tant. Le piège photographique est le moyen le plus sûr et le plus discret qui vous est donné d’arriver à votre fin. Il capture et enregistre les images photo ou vidéos qui se déroulent dans son champ de vision et vous les transfère au fur et à mesure ou les stocke dans sa mémoire interne. Vous n’aurez alors qu’à les regrouper pour vous en servir. Cela dit, des contenues de qualité supposent un réglage parfait.

Les premiers réglages du piège photographique

Ils tiennent principalement au sujet que vous désirez observer. Cela influera pour beaucoup sur la qualité de l’image. Ainsi, le temps maximal de la prise, la forêt et enfin l’espèce animale permettront de déterminer quel piège poser. Pour exemple, celui qui a uniquement deux jours de temps d’étude et celui qui en a des mois ne poseront pas l’appareil au même endroit ni ne feront les mêmes réglages.

Si vous utilisez des infrarouges par exemple et que votre cible est un animal de très petite taille tel que des rongeurs, la caméra doit être installée à faible hauteur du sol. La conséquence fâcheuse en est que beaucoup de fausses alertes risquent d’être prises en compte par l’appareil. En outre, il faut agrandir l’objectif, au risque de ne rien voir.

Si vous paramétrez le flash sur le mode rafale, minimum 4, l’animal pourra être photographié en plusieurs positions. Vous aurez alors plusieurs caractéristiques de l’étude à votre disposition : sa démarche, sa morphologie.

Dossier suivant : Quelles sont les meilleures piles rechargeables ?

Positionner le piège

Il vient uniquement après avoir bien étudié l’environnement. Selon la saison, les lieux de rassemblement pourront facilement être repérés. En guise d’entrainement, installez tout d’abord deux caméras. Afin de leur donner la direction de votre convenance, vous pouvez vous servir de support trouvé sur place ou les sangler à un arbre tout simple. Le rayon laser est ensuite orienté vers l’angle de vue.

Un problème que vous pourrez avoir pendant le paramétrage, l’autonomie des batteries. Par des temps de grand froid, ces dernières se vident très rapidement. Prévoir des batteries lithium est une excellente idée. Dotez-vous ensuite des fils parfaits que vous aurez à connecter selon les règles de polarisation habituelle. Servez-vous enfin de ruban pour protéger la batterie de la pluie, de la neige, et d’autres facteurs extérieurs nuisibles pouvant lui porter préjudice.

Des résultats en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=0gzJ6rZYt0A

Les pièges LED

Pour le paramétrage d’un piège photo flash, le procédé est un tout petit peu différent. Pour un début, il est recommandé de procéder à des séries de tests. Installez les caméras en forme triangulaire, généralement trois appareils suffiront. Cela va vous permettre de repérer la bonne direction pour les réglages. Les animaux à observer dans ce cas peuvent être de différentes espèces. Sachez tout de même que les flashes de lumières font fuir les animaux, vu qu’à la première prise ils auront conscience d’être filmés. Le meilleur piège photo conseillé est donc les modèles infrarouges, plus discrets, et plus efficaces.

Vous pouvez en trouver sur ce lien cliquable