«

Déc 02

Clé USB, Disque dur externe, SSD externe ou transfert internet ?

Comme indiqué dans le texte au-dessus la clé USB a des nombreux atouts qui en font un produit prisé par les utilisateurs d’accessoires informatique.

Parmi les supports de stockage la concurrence est rude, voyons ce qu’il en est du disque dur externe, la SSD externe ou le transfert internet.

Le disque dur externe

Le disque externe, considéré comme une extension du disque dur interne d’un ordinateur est un accessoire dont le cout est très compétitif si on le compare au prix d’une clé USB. Cependant elle est sensible au choc. Son poids et son encombrement, même si ces dernières années il y a eu des progrès à ce sujet, font que pour une même capacité l’on peut être tenté par l’acquisition d’une clé USB. Utilisant la même interface 2.0 ou 3.0 que son concurrent la clé USB, elle permet de transférer aussi rapidement des fichiers.

Le disque dur externe à la même technologie d’un disque dur interne HDD. Il est composé de plateaux de disque dont un moteur entraine rotation de 5400 tr/min. Étant donné sa spécificité technique il a des dimensions bien plus importantes que celle d’une clé USB et un poids plus important de l’ordre de 150g-250g. Il a une capacité aussi volumineuse que la clé USB.

SSD externe

D’emblée si on parle de cout d’achat, celui d’un disque SSD Externe se situe entre les disques durs externes et les classiques clés USB. Technologie un pelus récente que ces deux dernières, elle en a puisé le meilleur. Un disque dur SSD offre une capacité stockage quasi identique à ceux des disques durs externe HDD mais à la résistance d’une clé USB. Il a des dimensions bien inférieures à celui d’un disque dur externe et des débits particulièrement intéressants (plus de 500 Mo/s). Ceci s’explique par sa conception électronique. Aucune mécanique sensible point faible des disques.

Transfert internet

Puisque nous parlons de supports de stockage, il est bon de savoir qu’ils ne sont pas uniquement destinés à une sauvegarde de fichier. Il peut servir aussi à envoyer à d’autres destinataires des fichiers volumineux.  Les fournisseurs d’accès emails ainsi que certaines sociétés limitent en taille l’envoi de pièces jointes à des destinataires externes à la société. Dans ces cas-là, l’expéditeur à la possibilité d’envoyer via des services gratuits d’échange de fichier volumineux. Le plus connu est We transfer. Ce site internet ne nécessite pas de compte client. Il suffit simplement de joindre les pièces jointes (maximum 2 Go) , de saisir les adresses mails de l’expéditeur et du ou des destinataires (maximum 20) et d’envoyer. Les destinataires recevront un email invitant à télécharger les fichiers. Ces derniers ne seront disponibles en téléchargement qu’une semaine. D’une manière plus complexe ou contraignante d’autres solutions existent comme Google Drive, DropBox, iCloud ou HubiC. Quand on parle de transfert internet on ne peut s’empêcher d’évoquer la confidentialité des fichiers sachant que les grands prestataires sont américains et donc sujet au Patriot Act. Le service de renseignement américain NSA peut consulter toutes les données des utilisateurs sans leur autorisation.

A la lecture des produits concurrents, la clé USB du fait de ses avantages semble plus intéressante sous condition du volume de stockage sollicité.

A lire aussi : Quels muscles travaillés avec un stepper ?