«

»

Mai 17

Comment fonctionnent les toilettes sèches ?

Amoureux de la nature, vous souhaitez adopter les toilettes sèches pour la préserver. Cependant, vous êtes curieux de savoir comment elles marchent vraiment. On vous aide à comprendre, on vous conseille cette page pour aller plus loin.

N’utilise pas d’eau

L’atout principal de ces toilettes est qu’elles ne nécessitent pas l’utilisation de l’eau. (Elles ne seraient pas écologiques sinon). Si nos toilettes classiques utilisent au moins 5 litres d’eau à chaque chasse tirée, les toilettes sèches n’en utilisent pas une seule (après chaque passage). Ces toilettes sont montées sur un caisson dans lequel est intégré un réceptacle qui recueillera les matières fécales. Selon la capacité du récipient que vous aurez choisi, vous vous débarrasser de son contenu dans un endroit spécialement prévu pour cet effet tous les 3 à 4 jours au moins. Le seul moment où vous utiliserez de l’eau sera pour nettoyer le récipient et vous nettoyer ensuite. Comme les toilettes classiques, les papiers hygiéniques peuvent très bien être utilisés.

toilettes-camping

Ne laisse fuiter aucune odeur

Il existe 3 types de toilettes et tous les trois n’ont aucun risque de fuite de mauvaise odeur si vous vous y prenez bien :

  • Les toilettes à matière séparée : Les liquides et les solides sont séparés pour éviter que des odeurs ne se développent.
  • Les toilettes qui utilisent des matières carbonées : Les liquides et les solides ne sont pas séparés dans ce cas-ci. Avant la toute première utilisation de vos toilettes, vous devrez recouvrir le récipient de matière carbonée (sciure ou végétaux secs…) et refaire la même opération après chaque passage. La matière carbonée couvrira les odeurs alors n’oubliez pas d’en mettre !
  • Les toilettes à ventilation : Ce système n’est pas très pratique si vous vivez dans un appartement. Ça n’est certes pas impossible, mais il vous faudra l’autorisation de ceux qui vivent près de chez vous. Une nouvelle fois, les matières ne sont pas séparées. Pour éviter des odeurs incommodantes, un système de ventilation spéciale est installé.

La vidange

Selon votre choix de récipient, vous la ferez tous les 3 à 4 jours et au moins une fois par an. Si vous voulez faire plus que ne pas dépenser d’eau pour le bien de la planète, optez pour les toilettes où les matières ne sont pas séparées. Pourquoi ? Parce que ce mélange sera ensuite utilisé pour le compostage qui favorisera la nature en vous en « débarrassant » dans un bac à compostage au lieu de les jeter aux ordures.

A lire aussi : Comment utiliser un grille pain ?